"Martes, CLARO", 26 mai 2015

Estimados Amigos y miembros de C.L.A.R.O., Chers Amis :

 

El 26 de mayo de 2015, El Club C.L.A.R.O. organiza su reunión de :


"Martes, CLARO"

encuentros profesionales Euro-Latino-Américanos.

 

Mardi 26 Mai 2015 à 19h30 

67, rue de Rochechouart – Code : A7528 – 75009 Paris

 


 

 

Presentación de Ángel Parra:

A.PARRA es el nombre artístico de Luis Ángel Cereceda Parra, cantautor chileno, nacido el  27 de junio de 1943 en Valparaíso. Hijo de Violeta Parra y de Luis Cereceda Arenas. Angel es uno de los principales representantes de la Nueva Canción Chilena y algunos de sus escritos, como por ejemplo, la obra que presentamos el 26 de mayo “Bienvenue au Paradis”, reflejan con sutil ironía los mitos del exilio. Asimismo, una de sus obras escrita en honor de su madre Violeta Parra fue llevada a al cine por el realizador Andrés Wood “Violeta se fue a los cielos”. La película, de 2011, fue un éxito de taquilla y público, y tuvo unas excelentes críticas.

  

¿Quién es Angel PARRA ?  Angel fue un niño precoz, que entra en el 20% que consigue salir adelante sin ser marginalizado. Aun así, la precocidad es dura para todos los niños, y sobre todo, en sus circunstancias. A los cinco años, después de la separación de sus padres, comenzó a cantar en los circos el repertorio de célebres intérpretes como Leo Marini. A los diez años comienza a tocar el guitarrón chileno gracias al maestro Isaías Angulo. En 1958, a los 15 años de edad, publica su primer EP junto al grupo Los Norteños, titulado 4 villancicos chilenos y que incluye dos villancicos folclóricos, así como dos de su propia creación. En 1960 Ángel Parra comienza a trabajar en los inicios de la televisión chilena. Repite la experiencia en Uruguay, donde llega a ser director. En 1961 recorre Europa junto a su madre Violeta Parra y su hermana Isabel Parra, lo que les permite formar con esta última el célebre dúo Isabel y Ángel Parra y, además, traer la idea de hacer una peña, que sería realidad en 1965 bajo el nombre de Peña de los Parra, donde cantarían otras figuras como Víctor Jara

Le 26 mai, pendant le Martes CLARO, notre invité d’honneur, Angel PARRA, entre « tapas, vinos y sones de guitarra » signera les livres que vous voudrez bien lui acheter. Venez préparés. Et si vous avez le temps, lisez cela : goo.gl/4CmN3g


Trayectoria artística y humana : Al retornar a Chile, en 1965, lanza su primer disco en solitario con la casa Demon, titulado Ángel Parra y su guitarra, comenzando así una constante y prolífera producción musical. Ese mismo año lanza además su segundo álbum titulado Oratorio para el pueblo, esta vez conformado en su gran mayoría por temas propios. Poco después, ayuda a la formación del naciente grupo Quilapayún, que se convirtió en el estandarte de la lucha por la libertad y la democracia durante la dictadura de Pinochet. Resumiendo, podemos decir que la música de Ángel Parra oscila entre la canción protesta, el folclore chileno y el latinoamericano, aunque, no podemos olvidarlo, también será uno de los primeros cantautores, junto con Víctor Jara, en abrirse a otros estilos musicales como el rock.

Pendant la soirée, notre spécialiste  et ami, Xavier de Beaurepaire nous fera une dégustation comparative entre les vins chiliens et les vins  français

 

Del exilio en Francia al retorno: Tras el Golpe de Estado de Augusto Pinochet es detenido en el Estadio Nacional y recluido en el Campo de Prisioneros Chacabuco. En ese período escribe «La pasión según San Juan, Oratorio de Navidad» que posteriormente  graba y publica en Europa bajo el nombre de Passion selon Saint Jean. Su exilio transcurre en México y en Francia, países en los que su trayectoria artística y política consigue dejar huella, sensibilizando sus poblaciones respecto aldescalabro democrático que supuso el Golpe de Estado.   En 1989  regresa a Chile, dando lugar a un período de constantes venidas al país desde Francia. En la década de 1990 produce un disco sobre los 500 años del descubrimiento de América (con letras de Ramón Chao),  así como el 50º aniversario de la muerte de Gabriela Mistral, cuecas choras, homenaje a Violeta Parra y otros. A fines de 2004 recibió junto a su hermana Isabel la distinción de «Figuras fundamentales de la música chilena». No obstante, su trabajo no se ha limitado a la música ni a la acción política, Angel escribe varias novelas que le permiten exteriorizar sensaciones, sentimientos y vivencias  que de otra manera estarían circunscribiendo su personalidad hasta el punto de ocultar su verdadera naturaleza soñadora. Son ampliamente demostrativos: “Violeta se fue a los cielos”, cuya descripción antropológica es magistral, así como “Bienvenido al Paraíso”, donde con un lenguaje fresco, cargado de ritmo a lo “Confieso que he vivido” y de un sarcasmo “borgiano”, realiza algo más que una descripción de su doble vivencia, a través del personaje de Andrés, sino que también exhorta  a todo su ser a liberarse de un peso oculto que había marcado su vida durante los últimos 30 años. “Bienvenue au Paradis” es la clave que permitirá a los europeos comprender el sufrimiento chileno del exilio y su especial cariño a los argentinos. Este día dedicado a Angel PARRA se inscribe en los actos de la semana Latino-américa y anticipa la consolidación de UNASUR

--> Télécharger l'invitation et les informations pour nous rejoindre en PDF : Cliquez ICI <--

 

José Francisco R. Queiruga

Presidente de la CCLAM

http:/www.cclam.org

"Martes, CLARO", el 24 de febrero de 2015

Estimados Amigos y miembros de C.L.A.R.O., Chers Amis :

 

El 24 de febrero de 2015, El Club C.L.A.R.O. organiza su reunión de :


"Martes, CLARO"

encuentros profesionales Euro-Latino-Américanos.

 

Mardi 24 Février 2015 à 19h30 à Espace-Châtelet !

 


 

QUI EST JAVIER RAMIREZ ? 

Armando Javier Ramirez Betancor est né à Teror Gran canaria.

Il est  titulaire du Diplôme Supérieur d'Arts Plastiques de l'Université de la lagune (1995-2000) où il s’est spécialisé en dessin et peinture.

L’environnement des îles Canaries, le mélange entre l’océan et la terre volcanique, ont façonnés sa manière de comprendre les couleurs, et à cela s’est ajouté le mixage culturel entre la tradition espagnole et les traces de l’ancienne et mystérieuse culture Guanche, qui essaie de survivre dans les manifestations artistiques  des habitants des îles.

Sa passion pour la peinture et la sculpture a commencé à se manifester sur son terroir « Teror », près de las Palmas, où ses travaux ont été sélectionnés à plusieurs reprises catapultant sa carrière vers Las Palmas où El Corte Inglés l’a donné le Prix « peinture et Couleurs » dans sa VIIème édition de peinture rapide.

Après ce premier prix, Javier Ramírez commence une folle course aux expositions comme celle de « ACEAS » de Barcelone ou celle de la Galerie Paloma Pájaro de Salamanque. Son frénésie créateur  ne l’a pas empêché d’obtenir, en même temps, une bourse d’études de la Fondation Talens. 

Pendant qu’il complétait ses études, certains de ses ouvrages étaient sélectionnés  pour des concours  dans différentes villes de l’archipel : il obtint le 3ème prix de peinture rapide (Arucas), il participa à des expositions comme celle de la Granja à Tenerife, au Carnaval de las Palmas, au catalogue  « projets pour un réservoir » et à plusieurs expos organisées par l’Ordre des Architectes de  Sta Cruz de Tenerife et d’autres dirigées par Severo Acosta, Ramon Salas et Manuel Cruz.

Ces expériences ont façonné son esprit lui permettant de sortir du cadre strictement académique et faire ses premiers essais dans le marketing, autrement dit dans la sémiotique de l’image appliqué à la vente, comme par exemple les travaux effectués pendant la 32eme America’s Cup Valencia 2007, dans le Hall d'exposition de la municipalité de Valence Petxina, ainsi qu’une autre expo à Genève, au siège de l’équipe gagnante de l’América’s Cup.

Dans sa dernière étape de création, Javier a senti le besoin de venir à Paris pour s’imprégner d’un climat existentiel que seule Paris peut offrir à ceux qui ont envie de changer le monde. Nous aurons donc la possibilité de le voir et de nous laisser envahir para sa manière de voir l’existence, pendant notre Martes CLARO de février.

Nous vous attendons !

Nous comptons sur votre participation et nous vous invitons à nous envoyer une confirmation d’assistance. E outre, nous invitons à tous ceux qui ne l’ont pas encore fait, à renvoyer le règlement de la cotisation annuelle.

Merci à tous pour votre collaboration et, n’oubliez-pas, 32, Bd. Sébastopol – Interphone : Espace Chatelet – 19h30.


José Francisco R. Queiruga

Presidente de la CCLAM

http:/www.cclam.org

Martes CLARO, el 25 de noviembre de 2014

Estimados Amigos y miembros de C.L.A.R.O., Chers Amis :

 

El 25 de noviembre de 2014, El Club C.L.A.R.O. organiza su reunión de :


"Martes, CLARO"

encuentros profesionales Euro-Latino-Américanos.

 

VENEZ ECOUTER LA RUMBA DE BATISTA A l’ESPACE CHATELET

Télécharger l'invitation en PDF : Invitation

Auteur-compositeur-interprète à double culture : Hispanique et Francophone

La musique qui émane de sa passion, de son expérience et de son ADN multi couleur, est le reflet de deux univers complexes et profondément différents qui, malgré tout, marchent côte à côte, des fois se croisent, se juxtaposent, se fusionnent et même s’ignorent, mais jamais ils ne se perdent de vue.

Pascal est donc comme un Janus à double face. L’une, expression ouverte de la culture française, qui est portée – avec les nuances d’une histoire tumultueuse - par plus de 250 millions de personnes et présente et représentée sur une quinzaine de pays, tandis que l’autre, l’hispanique, véhiculée par plus de 600 millions d’âmes et représentée sur une vingtaine de pays nous transporte à d’autres continents et au plus profond des âges de l’aventure humaine.

Avec cet héritage à plusieurs cordes, il ne peut que nous éblouir de ses sons, qu’il nous prodigue dans la langue de Molière et de Cervantes. Son dernier album « Batista El Uno – Pasaporte » est un carnet de voyage qui restitue musicalement cette double identité.

Dans cette logique, Il a également entrepris un travail d’adaptateur des courants culturels en élaborant un spectacle bilingue hispano- français autour de grands classiques de la chanson française comme Piaf, Brassens, Nougaro, Aznavour ou Cabrel. C’est par cette fusion des musiques, arrangées à sa manière, qu’il aura le plaisir de vous présenter son travail dans le cadre des activités culturelles de CLARO et des présentations professionnelles de la CCLAM.

Avec l’apport inconditionnel de Pascal, nous aimerions vous faire partager ces moments du rayonnement culturel et artistique du monde hispanique en France, toujours avec la dégustation de nos vins et comme nouveauté, la présentation de nos collaborateurs spécialisés dans chacun des pays latino-américains, afin que vous puissiez aborder les affaires de l’Amérique Latine de manière claire, sure et artistique. Nous vous attendons le Martes CLARO du 25 novembre au 32 Bd. Sébastopol – « Espace Chatelet ».

 Télécharger l'invitation en PDF : Invitation

José Francisco R. Queiruga

Presidente de CCLAM

"Martes, CLARO", del 28 de octubre de 2014

Estimados Amigos y miembros de C.L.A.R.O., Chers Amis :

 

El 28 de octubre de 2014, El Club C.L.A.R.O. organizó su reunión de :


"Martes, CLARO"

encuentros profesionales Euro-Latino-Américanos.

 

 

 


A los que ya perteneceis al Club, a los que habeis venido como invitados y a todos los que aún no habeis podido participar en nuestros « Martes CLARO », os ruego reserveis en vuestra agenda las próximas fechas de nuestros encuentros y que transmitais a vuestros amigos, clientes y proveedores el interés de convertirse en miembros de CLARO. El mundo cambia, a veces de manera turbia, pero no en CLARO : DEMANDE D’ADHESION

 

José Francisco R. Queiruga

Presidente de CLARO

 

"Martes, CLARO", del 30 de septiembre de 2014

Chers Amis et Associés de la Chambre de Commerce Latino-Américaine, de la Chambre Chilienne et des MARTES, CLARO !

Nous vous invitons à passer un bon moment avec nous le mardi 30 septembre, comme toujours pendant le Martes CLARO, à partir de 19 h 30. A cette occasion, où les Tapas et le Cava ne manqueront pas, nous aurons le privilège de connaitre et d’entendre le groupe argentin de Rudi FLORES. Groupe qui ajoute à la tradition musicale argentine des compositions nouvelle vague très personnelles, ainsi qu’une manière d’interpréter le Tango que seulement Les Luthiers auraient osé de faire. Ne manquez-pas cette occasion unique de vous laisser envahir par l’air « bonaerense » en plein boulevard de Sébastopol. J’espère repartir avec un disque de bons souvenirs, grâce à votre écoute et fidèle compagnie.

En outre, l’une de nos plus fidèles entreprises, MEREO, qui est allée en représentation de nos institutions au Congrès International de Guatemala, du 13 septembre, nous racontera son expérience et l’importance d’assister à ce type d’évènements qui donnent visibilité à la communauté entrepreneuriale latino-américaine et facilitent les échanges et les investissements avec la zone Europe.

Rappelez-vous, comme tous les mois, les réunions culturelles de CLARO seront complétés avec du Cava, et tapas, afin de joindre l’agréable à l’utile.

CCLAM, CCHCIF, 32, Bd. Sébastopol – 75004 – Interphone : Espace Chatelet – A partir de 19h30

www.cclam.org

Dans l’attente de vous voir

José Francisco R. Queiruga

Presidente

 

AVANT LES VACANCES:

Avant de partir en vacances pour nous réfugier et nous détendre près de nos familles, que ce soit  en Amérique ou en Europe, nous avons eu deux mois d'activité intensive, tant institutionnelle que politique, et de promotion économique et socio-culturelle:

* Rappelons-nous que le mardi CLARO du 27 mai, nôtre ami le professeur Gregorio SALINERO, nous a présenté son dernier livre "La Trahison de Cortés". Désobéissances, procès politiques et gouvernement des Indes de Castille. Seconde moitié du XVIe siècle. Presses Universitaires de France, mars 2014. Ce complot de Martín Cortés, ourdi au Mexique en 1565, n’est qu’un des avatars de la tension entre la couronne de Castille et ses colonies dans la seconde moitié du XVIe siècle. Le livre révèle l’ampleur de leurs désobéissances à la Péninsule entre les années 1540 et 1580. 

* Le mois de juin (17) nous avons organisé le premier rencontre entre la diplomatie latino-américaine et les grandes entreprises françaises, dans le cadre du Cercle de la Mer, avec un grand succès de publique, puisque plus de 96 personnes (beaucoup de nos membres) y étaient présents :

Le rapport est disponible dans ce lien : http://www.cclam.org/diner-de-gala-2014

* La semaine suivante, le 24 juin, et dernier Martes CLARO avant l’été, la réunion du Club s’est fait exceptionnellement sur la Peniche du Cercle de la Mer, pour recevoir une délégation africaine, dans un mix CLARO, CCLAM, CCHCIF et ACB, afin de rassembler Europe, Amérique Latine et Afrique de l’Ouest. La réunion nous l’avons baptisée ALOA, et nous croyons que c’est le début d’une nouvelle liaison, espérons-nous, pas dangereuse.

Le rapport de la réunion est disponible sur ce lien : http://www.cclam.org/soiree-amerique-latine-afrique-de-l-ouest-2014

* Suite à ces rencontres, et compte tenu de l’importance croissante de la langue espagnole dans les échanges internationales, la Chambre de Commerce Latino-Américaine et la Chambre Chilienne de Commerce et d’Industrie en France, ont écrit et lancé un Manifeste en Défense de la Langue espagnole dont nous aimerions que vous preniez le temps de lire. Le lien où il est disponible :

http ://www.cclam.org/bundles/thcclam/pdf/CCLAM_BR_M_MANIFIESTO.pdf

* Déjà en septembre, et avant notre rencontre mensuel, les deux Chambres de Commerce et CLARO ont participé à la préparation de la Fête annuelle Chilienne qui a eu lieu le samedi 20 à Savigny le Temple, où plus de 300 personnes se sont retrouvées autour d’une multiple dégustation de produits chiliens et des danses et musiques traditionnelles et modernes du Chili. Moment où l’Ambassadeur du Chili D. Patricio HALLE, a annoncé que la loi pour permettre aux chiliens résidents à l’extérieur, de voter dans les élections chiliennes, avait été approuvée
.