"Martes, CLARO", el 25 de febrero de 2014

Estimados Amigos y miembros de C.L.A.R.O., Chers Amis :

 

El 25 de febrero de 2014, El Club C.L.A.R.O. organiza su reunión de :


"Martes, CLARO"

encuentros profesionales Euro-Latino-Américanos.

 

Mardi 25 Février 2014 à 19h30 à Espace-Châtelet !

 


Le Mardi 28 Janvier 2014 à 19h30, la CCLAM, CLARO et la CCCIF, ont célébré à l’Espace-Châtelet le premier Martes, CLARO de l’année 2014! - Résumé

La fatigue d’une année pleine d’orages, d’accidents et de bonnes intentions, jamais accomplies nous a fait désespérer l’arrivée de 2014. Nous avons donc passé le Réveillon, les Rois Mages, les voeux, les soldes et une petite cure de foie, à base de Cava et de Pisco, pour revenir à la charge avec cette première réunion de l’année 2014 de MARTES, CLARO.

Parmi les questions que nous nous sommes posées, une de capitale importance était : DE QUEL PAYS ALLIONS NOUS PARLER ?

Nous cherchions un motif, une image, une personne, et nous avons trouvés les trois, sur le même plateau.



 En 2013, nous avions participé à la conférence donnée par le Président de l’Equateur, M. CORREA, à la Sorbonne, conférence qu’il a fait en français et avec laquelle il a éclairé les idées que beaucoup parmi nous se faisaient sur la solution de la crise économique et financière que les Européens pourraient appliquer, si, comme l’Equateur, ils voulaient s’en sortir sans trop de dégâts pour les clases économiques les plus affaiblies, après 5 années de crise.

L’analyse économique était sans appel, mais, nous cherchions aussi une lumière dans l’horizon, un peu de poésie, d’humanisme et de beauté plastique pour accompagner nos journées de travail et nos soirées entre amis.

Avec les sensations chaleureuses que l’Equateur avait laissé en nous, comme un aperçu de ses paysages et de l’esprit qui anime la vie des habitants de ce pays américain, nous avons rencontré le peintre et poète équatorien Franss CONDE HINOJOSA, sortie de son pays il y a plus de 15 ans, après ses études. Le rêve de l’Europe marquait encore les esprits d’un nombre important d’américains, et lui et un groupe d’amis, avec lesquels il avait formé un groupe musical, sont partis vers l’Allemagne, période courte où le froid du nord a laissé la place à la force tellurique et taurine de Pampelune, en Espagne. L’expression artistique et littéraire de Franss s’est arrondie et bonifié dans ce longe séjour, préparatoire de son arrivée à Paris, où nous l’avons rencontré dans un bistrot près de Trocadero. C’est là, entre café et café qu’il m’a ouvert la porte de son coeur et de son écriture, avec un magnifique livre de poèmes, qu’il nous a présenté le 28 janvier :

Par ailleurs, pour compléter notre soirée, nous avons invité un nouveau groupe de réflexion (le Bombardier) né à l’abri et dans la crèche de CLARO-CCLAM pendant cette période festive. Ses représentants nous ont expliqués ses motivations ainsi que les actions qu’ils comptent mener à terme avec tous ceux, parmi vous, qui sont prêts à s’investir dans la reconstruction d’un nouveau cadre de vie plus communicatif. Pour finir avec la présentation d’un Club d’Affaires, fondé par Elvire GRAVIER, où ses membres, de professions différentes, peuvent contraster les avatars de l’exercice quotidien de leur activité.

Nous avons fini avec une présentation des atouts et circonstances du développement socio-économique de Equateur, accompagnés par un verre de Cava et quelques Tapas, dont l’histoire de sa naissance qui devait vous être révélé le 28, par manque de temps, vous sera enfin révélé le 25 février pendant notre Martes CLARO de fin février. 

 

Nous comptons sur votre participation et nous vous invitons à nous envoyer une confirmation d’assistance. E outre, nous invitons à tous ceux qui ne l’ont pas encore fait, à renvoyer le règlement de la cotisation annuelle.

Merci à tous pour votre collaboration et, n’oubliez-pas, 32, Bd. Sébastopol – Interphone : Espace Chatelet – 19h30.

DEMANDE D’ADHESION

 

José Francisco R. Queiruga

Presidente de CLARO